DSC010-1024x597.jpg

CRÉATIONS

Sortie du film prévue pour septembre 2021

Documentaire : Habiter son nom-une histoire française

Habiter son nom, une histoire française

Un film de Céline Masson

montage, Théo Semet

 

Nom de famille

 

Ce vocable renvoie aux origines souvent rêvées, reconstruites. Ce rappel résonne pour les noms juifs de famille d’une troublante manière.

 

Le nom à l’appel, fait souvent tache, et en d’autres temps, certainement : pas français !

Pour échapper à la désignation, ces noms de famille ont été souvent estropiés, rabotés, lissés, francisés.

Jusqu’en 2011, il était impossible de revenir à un nom qui avait été francisé. Les requérants étaient déboutés quasi systématiquement au motif, entre autres, de la consonance étrangère de leurs noms : on ne change pas un nom qui a été francisé. Telle était la position du Conseil d’État.

Des demandes de « changement de nom » (c’est l’expression juridique pour désigner le retour au nom) déposées par le collectif « la force du nom » après 2011 ont été acceptées. Cela signifie un revirement de jurisprudence. Certaines familles voulaient retrouver le nom « perdu » de leur père afin de le « sauver » de la disparition et le porter comme reste d’une histoire meurtrie. Le nom témoignerait alors du monde des disparus, de la yiddishkayt lorsqu’il s’agit de Juifs ashkénazes.

Comme si ce combat pour le nom visait à relever le nom d’une famille inscrit dans l’Histoire de France, un nom francisé par la nécessité de ne plus faire sonner la « consonance israélite » 

Dans ce film qui nous conduit sur la route de soi,  Adélie Pojzman-Pontay, Michel Aronovicz (anc. Colin), Roland Djaoui Dajoux et Bertrand Leibovici (anc. Lebeau) témoignent de leur retour au nom

Alexandre Beider, linguiste et spécialiste d'onomastique raconte les origines des noms "juifs" et Natalie Felzenszwalbe, avocate témoigne de son travail  auprès des familles qui ont souhaité revenir au nom de leurs aïeux. 

 

Produit par Anima & Cie

avec le soutien du Centre d'Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits

Le Medem, Centre Arbeter Ring, l'Oeuvre de Secours aux Enfants

et le partenariat du Musée d'art et d'histoire du Judaïsme

 

Le film sera projeté dimanche 3 octobre 2021 au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Le MahJ étant partenaire du spectacle guilgoul métamorphose d un nom au Théâtre du Gymnase Marie Bell qui se tiendra les 10, 12 et 13 octobre.